Races des chiens reconnus par l’URCT

Chez le chien comme chez tous les animaux domestique, la race désigne le rang taxonomique informel inférieur à l’espèce dans le système de classement du vivant. Les races sont ainsi distinguées à des fins d’élevage et de sélection. Elle se définit par le « morphotype » d’un individu, autrement dit par ses caractéristiques morphologiques.

L’espèce canine regroupe ainsi le plus grand nombre de races. On dénombrerait à ce jour 384 races dans le monde dont 352 officiellement reconnues à ce jour par l’Union Royale Cynologique Tizi-Ouzou (URCT) dont l’Algérie entière.

À chacune des races de chiens reconnues par l’URCT correspond un standard, qui détermine l’ensemble des caractéristiques attendues du chien : sa taille, son poids adulte, son poil et sa couleur, son caractère, ses allures, etc.

Le standard de race est établi par le pays d’origine de la race (exemple : l’Angleterre pour le Pointer Anglais, les Etats-Unis pour le Bouledogue Américain …) au sein d’un club de race ou d’une Association de race.

Une fois établi et validé, ce standard de race constitue un document de référence pour les éleveurs de chiens de la race concernée et pour évaluer les races, notamment lors des examens de confirmation.

Des races de chiens classées en 8 groupes

L’Union Royale Cynologique Tizi-Ouzou (URCT), reconnaît actuellement 352 races de chien classées en 8 groupes subdivisées en numéro. Le classement de l’URCT se base à la fois sur la fonction du chien et sur des critères morphologiques. Il est le suivant :